1965

Une histoire à succès commence

Fort de l'expérience acquise en tant que chef de service à l'Lnstitut Kaiser Wilhelm pour la recherche sur les métaux (« Kaiser Wilhelm Institut für Metallforschung ») à Eningen (1944-1946), ainsi que de trois ans à l'ONERA à Toulouse et de 16 ans comme chef de service chez la Sté. Dr. Förster (1949-1965), Richard Vallon fonde en 1965 les Ateliers électromagnétiques (« Elektromagnetischen Werkstätten », EMW en abrégé), posant ainsi la première pierre de la société VALLON. Dès le début, un énorme pouvoir d'innovation et une orientation client sont des qualités qui se sont manifestées tout au long de l'histoire de l'entreprise et qui perdurent jusqu'à aujourd'hui. Lorsque les clients ont un problème lié à une application spécifique, VALLON a la solution idéale sous la forme d'un produit pratique et de haute qualité.

Les activités de l'entreprise ont d'abord eu lieu dans le sous-sol de la maison Vallon à Eningen. Avec le soutien de son fils Gerhard, Richard Vallon a reconstruit des détecteurs obsolètes manufacturés par des fabricants tiers. A l'époque, les piles sèches avaient pratiquement disparu du marché et il fallait trouver des solutions alternatives pour l'alimentation en énergie.

Peu après sa fondation, l'entreprise déménage à Reutlingen. Dans le bâtiment de l'entreprise, d'une superficie de 250 m², trois personnes travaillent.

En 1966, VALLON vend et expédie les détecteurs modernisés en grands nombres. Les détecteurs techniquement améliorés provenant de fabricants tiers étaient ensuite vendus sous les noms de VALLON ML 1100 et EL 1200. La technologie obsolète des tubes à vide a été remplacée par la nouvelle technologie des transistors. L'alimentation électrique était assurée par des piles monocellulaires.